Evaluations Google
4.9
Basé sur 70 avis
×
js_loader

Tout savoir sur la vente totale d’électricité photovoltaïque

La vente totale repose sur la production d’électricité photovoltaïque, injectée sur le réseau de distribution et vendue selon un tarif prédéterminé. Si le retour sur investissement est alléchant, le fonctionnement général de l’installation n’est pas toujours clair pour le consommateur. Ni même ses avantages par rapport à d’autres modèles de production d’énergie renouvelable.

Ceneo Énergie est un installateur photovoltaïque implanté à proximité de Toulouse, en plein cœur de l’Occitanie. Plus d’une décennie d’expérience auprès de particuliers et professionnels nous confère l’expertise nécessaire pour vous accompagner tout au long de votre projet et, avant tout, vous conseiller sur la vente totale.

 

Grâce à la lecture de ce guide, vous pourrez :

  • Comprendre ce qu’est la vente totale et comment elle fonctionne,
  • Décider s’il s’agit de la meilleure solution pour votre installation photovoltaïque,
  • Savoir à quels revenus passifs vous attendre à court, moyen et long termes.

 

Qu’est-ce que la vente totale ?

En décidant de participer à la transition énergétique et de produire une électricité renouvelable d’origine solaire, au moins trois options s’offrent à vous :

  • Autoconsommation totale: vous utilisez toute l’énergie que vous produisez.
  • Autoconsommation partielle: vous utilisez une partie de votre électricité et injectez le surplus sur le réseau.
  • Vente totale: celle qui nous intéresse ici. Vous vendez la totalité de votre production solaire et continuez d’acheter l’électricité correspondant à votre propre consommation.

 

La vente totale est donc une option intéressante puisqu’elle permet de vous assurer d’un revenu annuel directement proportionnel à votre production, sans changer vos habitudes de consommation. Nous revenons sur ce point un peu plus bas.

 

Comment fonctionne une installation photovoltaïque en vente totale ?

L’électricité a beau être un domaine complexe et dangereux à manipuler sans connaissances théoriques et pratiques solides, le fonctionnement d’une installation photovoltaïque en vente totale est relativement simple à comprendre. La clé de voute du système ? Il faut un producteur (vous) et un réseau électrique auquel se rattacher. Dans notre cas, il s’agit du réseau de distribution électrique.

De l’installation photovoltaïque vers le réseau électrique

Une fois votre installation de panneaux solaires terminée, ces derniers captent les rayons du soleil, puis envoient l’électricité ainsi produite vers le réseau public. Elle passe pour cela à travers un compteur communiquant chargé de mesurer à la fois la quantité totale d’électricité produite, et la valeur de la non-consommation. Le tout passe ensuite à travers un disjoncteur avant d’être libéré sur le réseau. Enfin, vous êtes rémunéré sur la base du nombre de kWh injectés inscrits au compteur.

 

Tarif d’achat en vente totale

Afin d’encadrer au mieux la transition énergétique, l’État prévoit un tarif d’achat fixe, déterminé en fonction de la puissance de votre installation. À travers ce cadre légal, EDF est contraint d’acheter votre production d’électricité solaire au montant prédéterminé. Nous parlons alors d’obligation d’achat.

 

Le tarif d’achat est revu chaque trimestre, les montants étant systématiquement publiés sur le site de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Au dernier trimestre 2021, ils se présentent de la manière suivante pour une vente totale :

 

C’est la date de votre demande de raccordement complète auprès d’Enedis qui détermine le tarif d’achat dont vous bénéficierez pendant les 20 premières années d’exploitation de votre installation photovoltaïque.

 

Entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021, le tarif d’achat en vente totale a globalement diminué de plus de 3%. N’attendez plus pour lancer votre projet et profiter du meilleur tarif possible. Ceneo Énergie vous conseille et vous accompagne dans votre démarche, de la phase d’étude à la mise en service Enedis.

 

Comment choisir entre vente totale et autoconsommation ?

Produire de l’énergie c’est bien. Mais n’est-il pas mieux de la consommer soi-même plutôt que de l’injecter sur le réseau public pour être utilisée ailleurs ? Vu comme cela, l’autoconsommation semble marquer des points. Pourtant, la réalité est un peu plus complexe et la vérité bien souvent contrintuitive.

 

Voyons cela d’un peu plus près.

 

Comparaison du tarif d’achat entre vente totale et autoconsommation

Parce qu’une image vaut mille mots, commençons par jeter un œil à la réalité des chiffres, en comparaison directe du tarif d’achat à puissance d’installation égale.

 

Pas de place à l’hésitation, le tarif d’achat en vente totale est presque systématiquement financièrement plus intéressant qu’en autoconsommation. Mais, parce qu’il y a évidemment un mais, il faut nuancer ces écarts significatifs en gardant à l’esprit une différence majeure.

 

Effectivement, en vente du surplus, vous gagnez moins par kWh vendu. Pour autant, vous faites également des économies considérables sur votre facture d’électricité, grâce à l’utilisation d’une partie plus ou moins importante de votre production personnelle en autoconsommation. Celle-ci dépend essentiellement de la quantité d’électricité consommée et de votre disposition à adapter vos habitudes de consommation en fonction de l’ensoleillement.

 

Allons donc un cran plus loin dans notre réflexion à l’aide d’un exemple de bilan annuel.

 

Exemple de bilan annuel

70% des français possèdent une installation photovoltaïque d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc. Basons-nous donc sur ce chiffre qui parlera au plus grand nombre, en considérant une production annuelle moyenne de 3700 kWh.

 

Il ne s’agit bien sûr que d’un exemple, basé sur des chiffres moyens qui pourraient correspondre à la situation typique d’un foyer français moyen. Dans ce cas, l’avantage va à la vente totale, mais le résultat pourrait varier en fonction du contrat d’électricité auquel vous avez souscrit ou encore la part d’électricité autoconsommée. A noter également, cet exemple ne tiens pas compte de l’augmentation du coût de l’énergie, qui bien évidement, accentuera proportionnellement à son évolution l’intérêt économique du schéma autoconsommation (vente du surplus) sur la durée d’exploitation de 30 ans.

 

Pour être certain de faire le bon choix, Ceneo Énergie s’appuie sur votre cas particulier. Nos conseillers étudient pour vous la faisabilité de votre projet et vous aident à le rentabiliser dans les meilleurs délais.

 

En combien de temps amortir son investissement grâce à la vente totale ?

Reprenons notre exemple précédent. Sachant que le prix moyen du kWc posé se situe entre 2000 et 2500 €, il est raisonnable de partir sur un investissement initial aux alentours de 7000 €, toujours pour une installation de 3 kWc.

 

Dans ce cas, le ménage pris en exemple serait en mesure d’amortir son investissement initial dès la douzième année en vente totale. A noter également, et si la surface de toiture disponible le permet, qu’il est possible de réduire ce délai en augmentant la puissance de l’installation (6 à 9 kWc pour les particuliers et 36 à 500 kWc pour les professionnels).

En vente du surplus, l’amortissement serait également d’une douzaine d’années, sans tenir compte de l’augmentation du coût de l’énergie. En intégrant cette hausse annuelle de 3 à 4 %, qui semble être un minimum, l’amortissement réelle serait donc dès la dixième année.

 

Sachant que nos panneaux solaires sont garantis 25 ans et disposent d’une durée de vie encore plus longue, le passage au photovoltaïque s’avère dans tous les cas rentable.

 

Encore une fois, il ne s’agit que d’un exemple. Les montants estimés ici peuvent donc varier selon votre cas personnel. Ceneo Énergie vous fait profiter de son expertise photovoltaïque pour prendre la décision optimale, tenant compte de vos habitudes de consommation et des contraintes liées à la pose de vos panneaux solaires (surface et budget disponibles).

 

Pour conclure : dans quel cas privilégier la vente totale ?

Bien sûr, la décision d’opter pour la vente totale doit se faire en toute connaissance de cause de votre projet. Il n’existe donc pas de réponse unique à cette question, qui doit prendre en compte des facteurs aussi variés que la quantité d’électricité que votre foyer consomme, sa répartition dans le temps (plutôt en été ou en hiver, le jour ou bien la nuit ?) ou encore la surface disponible pour l’installation de vos panneaux photovoltaïques.

 

Pour autant, votre profil semble tout particulièrement vous qualifier pour une vente totale si vous vous reconnaissez dans au moins l’un des cas suivants :

  • Vous n’occupez pas vous-même le logement,
  • Le logement n’est pas occupé toute l’année,
  • Votre consommation électrique est très faible, et votre surface de toiture importante,
  • Vous ne souhaitez pas adapter votre consommation électrique aux heures d’ensoleillement.

 

Vous avez un doute ? C’est bien normal, le photovoltaïque est un domaine fascinant, mais aussi complexe. Ceneo Énergie vous fait profiter de plus d’une décennie d’expérience pour vous aider à prendre les bonnes décisions, sur la base de votre situation personnelle.

 

 

Vous souhaitez partager votre projet avec nous. Nous sommes à votre écoute et aurons plaisir à répondre à votre demande